VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Le blanc ou oïdium

L’arrivée des nuits plus fraîches de la fin de l’été correspond souvent à l’apparition d’une maladie curieuse sur plusieurs de nos plantes. Leur feuillage, jusqu’ici vert, semble alors se recouvrir d’une poudre blanche duveteuse.

Si nous observions la feuille sous un microscope, nous découvrions qu’il ne s’agit nullement d’une poudre, mais bien de minuscules pustules blanches bien ancrées dans la feuille. La «poudre» ne s’enlèvera pas juste en rinçant la feuille! Les tissus infestés finissent malheureusement par noircir. Ainsi, une feuille peut passer du vert, au blanc puis au noir en seulement deux semaines.

Contactez-nous si vous désirez remédier à cette >

HAUT